En pleine forme

À la fin du lavage du matin
À la fin du lavage du matin

Il y a peu, j’ai découvert pour la première fois un Fuligule milouin à tête brune sur le Schlachtensee à Berlin, et quelques instants après, un second moins foncé: c’était donc la femelle.

Normalement à cette époque, on ne rencontre que de nombreux Foulques macroules. Il y a aussi les Canard colvert qui nagent toute l’année, du moins tant que le lac n’est pas gelé. Les Cygnes tuberculés sont déjà partis depuis longtemps. A mon grand étonnement, un seul Grèbe huppé naviguait alentour. Mais ce qui m’a fascinée et que sans jumelles je n’aurais  pas vu, sont les Fulligules macroules; ils nageaient, légèrement cachés, au ras des roseaux.

Deux couples au ras des roseaux
Deux couples au ras des roseaux

Ces canards sont des moyen-migrateurs, et celui qui s’installe à Berlin a vraisemblablement accompli un long voyage. Ces oiseaux viennent pour la plupart du Nord et de l’Est de l’Europe en hiver, quand le froid s’installe là-bas.

Parce que la première fois je n’ai pu apercevoir que la femelle aux teintes quelque peu ternes, je suis retournée au Schlachtensee et j’ai eu de la chance. Cette fois-là on pouvait distinguer sous la faible lumière d’un matin de novembre, deux couples, et en plus le soleil a fait son apparition petit à petit.

Le plongeur, qui a faim
Le plongeur, qui a faim

Au début ces élégants animaux sommeillaient et se laissaient porter sur l’eau, les yeux fermés. Un peu après, j’ai pu observer un mâle en train de plonger. La fatigue du matin a une cause: les Fuligules milouins sont actifs la nuit, à la recherche de leur nourriture.

Cette espèce à tête brune et au plumage gris clair fait partie des canards plongeurs. Par contre ils ne plongent pas suivant le slogan « tête sous l’eau, queue en l’air », mais vont jusqu’au fond. Le Fuligule milouin ne va cependant pas très profond, au plus à deux mètres. A cette profondeur, il ramène essentiellement des plantes aquatiques, mais aussi des mollusques, des petits crustacés ou petits poissons.

fuligule-milouin-apes-avoir-plonge

Danger à cause de la grippe aviaire?

J’espère que le Schlachtensee ne va pas geler trop rapidement et que les pochards passeront un hiver sans encombre en Allemagne. Ceci n’est pas sûr :

  • Car du 1er octobre au 15 janvier, conformément à la loi fédérale sur la chasse, les pochards peuvent être chassés. Il y a cependant quelques états qui font exception: au Schleswig-Holstein par exemple, ils sont épargnés toute l’année, mais sinon, à l’extérieur des villes, leur chasse est autorisée. Espérons donc que les deux couples sur le Schlachtensee restent là où ils sont.
  • De plus les Fuligules milouins aiment vivre avec d’autres oiseaux d’eau, spécialement avec les Fuligules morillons, dont beaucoup sont morts de la grippe aviaire sur le lac de Constance. Et pour l’instant nul n’est certain de l’origine de l’actuel virus H5N8 chez nous. J’ai déjà fait mention dans l’article „Grippe aviaire à cause des oiseaux migrateurs?”, du fait que quelques ornithologues critiquent l’Institut fédéral de la recherche pour la santé des animaux (FLI), car il considère, unilatéralement, que les oiseaux sauvages sont responsables en Europe de l’Ouest des infections par le H5N8, au lieu de s’intéresser de plus près à l’élevage avicole. Ce n’est pas étonnant que le président du FLI s’en défende. Mais jusqu’à aujourd’hui il n’a pas pu dire pourquoi on trouve à Berlin des oiseaux d’eau morts du H5N8 et comment le virus est arrivé dans les entreprises d’engraissement.

Tafelente | Fuligule milouin | Pochard |  Aythya ferina

Et en allemand: Fitte Tafelente


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.