Chant en fanfare

Une fauvette à tête noire (mâle) s’en donne à cœur joie

Cette année encore nous pouvons entendre dans notre jardin à Berlin une fauvette à tête noire. Elle émet un chant fascinant et riche en tonalités diverses, mais elle est rarement facile à apercevoir.

Aujourd’hui, alors que je rendais visite à « mes » faucons, j’ai eu de la chance: une fauvette à tête noire, facilement reconnaissable à son capuchon noir, n’était pas très loin de moi, et s’en donnait à cœur joie. Seuls les mâles portent ce capuchon noir. Autrefois, c’était aussi un oiseau qu’on mettait en cage, justement en raison de son chant remarquable. Mais la mettre en cage me semble particulièrement barbare.

Fauvette en printemps

J’ai trouvé quelques informations pour savoir comment l’attirer au jardin et veux bien volontiers les transmettre :
Qui veut profiter du joli chant de la fauvette, doit laisser dans son jardin, un coin réservé à un épais buisson. Par exemple, les branches de muriers qui s’entrelacent protègent le nid des chats aux aguets qui passent par là. Les buissons qui portent des fruits attirent les fauvettes à la fin de l’été et à l’automne.

Au fait, le nid du faucon a des allures très printanières en ce moment. Mais nous en reparlerons plus tard.

 

Mönchsgrasmücke | Fauvette à tête noire | Blackcap | Sylvia atricapilla

Et en allemand: Gesang mit Fanfare


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.