Elégance en simple apparat

Mouette rieuse en plumage internuptial à la plage de Concarneau

Les mouettes rieuses se baladent en été sur les côtes et les eaux continentales proches. Mais en hiver, elles aiment voler loin à l’intérieur et occupent les plans d’eau dans les grandes villes comme Berlin, Genève ou Prague. C’est ce dont a rendu compte l’ornithologue Wolfgang Makatsch dès les années cinquante.

J’ai vu moi-même en Janvier 2016 une importante nuée de mouettes rieuses sur le Landwehrkanal, où se mêlaient aussi des Goélands argentés, des Canards colverts, des Foulque macroules et quelques Cygnes tuberculées. Les mouettes rieuses trouvent en hiver leur nourriture soit sur les champs labourés ou là où les oiseaux sont nourris tout au long de l’hiver. Les Berlinois sont parfois trop généreux à cet égard.

Une nuée de mouettes s’envole sur Landwehrkanal à Berlin

Qui veut reconnaître les mouettes rieuses aussi en hiver, doit savoir que ces oiseaux sont alors radicalement différents par rapport au printemps lorsque les couples, en grandes colonies, s’occupent de la couvaison. A l’heure actuelle, elles ont leur plumage internuptial – une tenue simple –, qu’elles échangeront peu de temps après pour le plumage nuptial ou tenue de magnificence.

Nouveau plumage

Aujourd’hui comme auparavant, je trouve stupéfiant le fait que nombreuses sortes d’oiseaux aient en hiver une tenue différente de celle de la période de reproduction. Ainsi la mouette rieuse blanche et grise se retrouve au printemps avec une tête couleur chocolat, que l’on nomme aussi capuche. Le bec et les pattes apparaissent alors d’un rouge plus vif qu’en hiver.

En dehors du changement de couleur au niveau de la tête, il y a également une légère modification du plumage au printemps. C’est à travers cela que la mouette rieuse atteint sa tenue d’été ou de couvaison aussi nommée plumage nuptial. A ce niveau, il n’y a pas de différence entre les deux sexes. Ce « bijou de mariage » fascinait l’ornithologue Johann Friedrich Naumann déjà au 19ème siècle (Naturgeschichte der Vögel, 1900, Bd.11).

Au milieu une Mouette rieuse. A droite une Mouette pygmée et à gauche une Mouette mélancocéphale (JF Naumann)

Les oiseaux changent régulièrement de plumage, car avec le temps, les plumes s’usent et leur couleur perd de son éclat. En ce qui concerne le changement des plumes, on parle de mue. A ce niveau, les hormones jouent un rôle important: elles permettent la chute des anciennes plumes et favorisent l’apparition des nouvelles.

La plupart des oiseaux changent leurs plumes au moins une fois par an. Mais ce  changement n’a lieu que tous les deux ans chez les grues et les flamants. La modification du plumage dure huit à douze semaines chez les oiseaux qui ne migrent pas ou pas loin, c’est-à-dire plus de temps que chez les migrateurs.

Quand et comment se passe cette mue est très variable d’une espèce d’oiseaux à l’autre. Chez certaines, elle démarre avant la couvaison, chez d’autres, seulement lorsque les petits peuvent voler. La mue représente un handicap: les oiseaux sont temporairement incapables de voler, et donc en grand danger.

Question d’age

Retournons vers les mouettes rieuses que l’on peut si facilement reconnaître au printemps grâce à leur tête foncée. En Janvier, à l’heure actuelle, elles ont une tête claire et juste derrière l’œil, une tache grise, placée comme le pavillon d’une oreille. J’apprécie que l’ouvrage Urania Tierreich, qui me sert toujours de référence, parle à ce propos très concrètement de tache d’oreille (Rowohlt 1974, Vögel Bd. 2, S. 207).

Mouettes rieuses en plumage nuptial sur l’ile Hooge
… en plumage internuptial à Berlin

Les deux premières années, on peut facilement distinguer les jeunes oiseaux des vieux : bec et pattes sont ocre-orange au lieu de rouge vif et leur plumage laisse apparaître des traits bruns. Dans un premier temps la tête reste claire aussi en été. Cependant les plumes des jeunes seront peu à peu remplacées et à la fin de la deuxième année, les jeunes mouettes rieuses ont enfin la tenue de magnificence des parents, y compris la capuche brune.

Lachmöwe | Mouette rieuse | Black-headed Gull | Larus ridibundus

Et en allemand: Eleganz im schlichten Outfit



Liebe Fans meiner Fotos, ich freue mich, wenn euch das eine oder andere Foto so gefällt, dass ihr es von meiner Website herunterladen möchtet. Allerdings sind alle mit ©Copyright geschützt. Darum fragt mich bitte per E-Mail vor jedem Download. Elke Brüser

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.